[OFFICIEL] Extrait du roman sur Han Solo : Last Shot

Han Solo : Contrebandier. Héros. Père.

Solo : A Star Wars Story sortira dans nos salles de cinéma le 23 mai prochain. En plus du film, nous aurons droit à pas moins de 23 livres centrés sur le héros. Parmi eux, le roman Last Shot, écrit par Daniel José Older, qui sortira le 17 avril aux USA. Pour le moment, nous n’avons aucune information en ce qui concerne son titre et sa sortie française.  Nous savons pour l’instant que le roman se déroulera en 3 parties. La première avant les événements de la Star Wars Story, la seconde entre Solo et Un Nouvel Espoir, et enfin la troisième après Le Retour du Jedi.

La couverture principale avec Han et Lando, ainsi que sa variante avec Chewbacca et L3-37.

Le 1er mars, lorsque je vous écris cet article, le site officiel Star Wars a publié un extrait du roman, mettant en vedette Han et son fils, Ben.

Un extrait de la troisième partie

Voici ce qu’il nous dévoile :

“. . . POUR LA PRINCESSE LEIA ORGANA. MESSAGE URGENT. MESSAGE URGENT pour la Princesse Leia Organa. Répondez s’il vous plait. Urgent-“

Hngh…” Han Solo se réveilla avec un petit pied dans le visage et une voix de droïde irritante dans l’oreille. “Quoi ?” Le petit pied était relié au minuscule corps de Ben Solo, qui dormait miraculeusement bien pour ce qui semblait être la première fois depuis des jours. Les yeux de Han s’écarquillèrent. Le garçon se réveillerait-il ?
Je vais transférer immédiatement l’holo du chancelier Mon Mothma” s’exclama le droïde de protocole de Leia, T-2LC.

Quoi ? Non !” Han se redressa, en essayant de ne pas réveiller Ben. Il était torse nu, et ses cheveux pointaient dans au moins huit directions. Il avait probablement de la croûte sur le visage. Déjà qu’il ne voulait pas vraiment parler à Mon Mothma dans des circonstances plus banales, alors encore moins à moitié nu et semi-endormi.

Leia ?” se fit entendre une voix, tandis que la pièce s’éclairait de l’holo-projection bleu fantomatique.

Ben se remua, donnant un coup de pied à Han en pleine face.

Oh !” s’exclama Mon Mothma en regardant du coin de l’oeil là où elle se trouvait depuis sa projection. “Excusez-moi, général Solo.

Je ne suis plus un général,” grogna Han, essayant toujours de garder la voix basse.

Mon Mothma hocha la tête. “Je suis au courant.” Elle avait déjà frappé Han comme étant une sorte de présence fantomatique, de par ses robes fluides et son regard lointain. Mais la voir en hologramme bleu ne faisait qu’accentuer la chose. “J’ai l’habitude de m’adresser aux anciens combattants par leur rang, peu importe leur statut.”

Bien” rétorqua Han.

Leia est ici ?

Je pourrais la quérir pour vous” suggéra T-2LC, se tournant suffisamment pour que l’hologramme de Mon Mothma se retrouve sur le visage endormi de Ben.

Elsie !” grogna Han.

Les yeux de Ben s’ouvrirent sous une forme bleue brillante dansant autour de lui. Il fondit en larmes. Han secoua la tête. Il ne pouvait pas blâmer l’enfant. Il aurait probablement réagi de la même manière s’il s’était soudainement réveillé pour se retrouver enveloppé par la lueur de Mon Mothma. Ce qu’il avait presque fait en y repensant. “Shh, viens ici mon gars.” Il passa sa main sous les petits bras de son fils et le tira contre lui pour qu’il sanglote sur sa poitrine. Han sentit que les battements du cœur battaient leur plein alors que Ben sniffait et reniflait.

Pourquoi ne l’as-tu pas fait en premier lieu ?” soupira Han.

Je suis désolé, monsieur. Ma programmation indique que lorsqu’un message urgent est reçu, je dois immédiatement alerter le membre le plus proche du ménage, ce qui dans ce cas-

Ouai ouai, tu peux Elsie. Va trouver Leia.

Comme vous voulez, monsieur.

Le nerf.” grommela Han, tenant toujours Ben contre sa poitrine, tandis qu’il se hissait sur le lit. “Ooh.” Un éclair de douleur se fit ressentir le long de son dos. De vieilles blessures de guerre. Ou simplement la vieillesse. Ou même les deux. Fantastique. L’holoscreen indiquait qu’il était 04 : 30. Il avait un tas de réunions ennuyeuses aujourd’hui, commençant une semaine de planifications et préparant la réunion inaugurale de la nouvelle Commission des pilotes de la République, dont Han avait accepté à contrecoeur le commandement.  Une erreur qu’il essayait toujours de comprendre, comment s’était-il laissé enrôler là-dedans ? Han détestait la planification. Et aussi se préparer. Mais ce qu’il détestait avant tout, outre l’Empire lui-même, c’était les rencontres.

 Et maintenant, l’Empire était parti depuis plus de deux ans, les restes de leur flotte avaient jailli du ciel au-dessus de Jakku juste au moment où Ben était en train de naître, et cela avait ouvert la voie aux réunions pour prendre la première place sur la liste des choses que Han déteste.
Et s’il y avait une chose que cette république naissante aimait, c’était les réunions.

Il pourrait probablement faire une minuscule répétition avant de devoir se préparer, pensa Han, reculé. Petit Ben leva les yeux, ses yeux sombres s’installant sur Han, l’étudiant. Han n’avait aucune idée de la façon dont un enfant de deux ans pouvait avoir des yeux aussi anciens. C’était comme si Ben attendait depuis un millénaire pour se manifester à ce moment précis de l’histoire.

Lentement, les yeux de Ben Solo se fermèrent tandis que son menton s’installait sur l’épaule de Han.

Han secoua la tête en souriant. Il pensait au destin et aux destinés. Il commençait à ressembler à Luke.

Cette pensée le fit sourire et le troubla, et ce fut cette confusion de sentiments qui le suivit tandis que le sommeil se rapprochait sans avertissement, dissolvant la chambre. L’agitation de l’autre côté du mur, les pépiements des oiseaux à l’extérieur, la semi-lumière d’un nouveau jour, le tout dans une brume agréable. . .

. . . Jusqu’à ce qu’un cognement frénétique repousse de nouveau Han dans le monde de l’éveil.

“Quoi ?” Il fit glisser Ben doucement et se leva, le cœur battant.

Bang Bang Bang !

Le balcon. Cela venait de la porte du balcon. Hors de vue des fenêtres, Han attrapa Ben et le déposa doucement sur le tapis, de l’autre côté de la pièce. Puis il se glissa jusqu’à la table de chevet, ouvrit le tiroir et récupéra son blaster. Il désenclencha la sécurité. Puis s’approcha de la porte.

Bang Bang Bang !

Dans le coin maintenant, une main sur la poignée, l’autre sur la gâchette.  Il jeta un coup d’oeil à Ben. Toujours endormi. Han ressentit l’envie de passer par la fenêtre la plus proche, et de tirer à tout va. Mais ce n’était pas une solution. Et si c’était une menace bien réelle, une telle insouciance le tuerait certainement, ainsi que Ben.

Lentement, doucement, il tendit le cou pour regarder le petit datascreen montrant le fil de sécurité du balcon.

Tous les muscles tendus de son corps se relâchèrent en même temps qu’il ouvrait la porte, et un énorme sourire se dessinait sur son visage. Devant lui, dans la brume pourpre du matin, se tenait Lando Calrissian, vêtu comme toujours d’une chemise impeccable, d’une demi-cape, de bottes cirées et d’une barbiche parfaitement taillée.

“Si ce n’est pas le cas…” commença Han, sans pour autant finir.

Quelque chose était différent sur Lando. Son grand sourire de fripouille ne s’étirait pas sur son visage. En fait, il semblait carrément énervé.

“Qu’importe, mon vieux copain ? Et pourquoi es-tu… ? “

Han ne continua pas, puisque que Lando était en train de se redresser, le point serré, et se balança en avant avec ce qui semblait être toute sa force.  Evidemment, son poing heurta Han de plein fouet, qui fût projeté en arrière, dans un grognement qui marquait sa stupéfaction. Pendant qu’il voyait le monde alentour sombrer dans les ténèbres, il se dit : “J’aurais probablement dû le voir venir“.

Il est donc évident que cet extrait provienne de la troisième partie du roman.  D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Last Shot, ainsi que sur les 22 autres livres comme dit plus haut, vous pouvez lire l’article de Nicolas en cliquant ici.

Written By
More from Chaums

[SPOILERS] Solo : Le film bientôt terminé et une nouvelle bande annonce prochainement ?

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR SOLO. DES FANS DE STAR WARS NE VEULENT RIEN...
Read More