[OFFICIEL] Solo : Donald Glover parle de Lando Calrissian

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR SOLO. DES FANS DE STAR WARS NE VEULENT RIEN SAVOIR AU SUJET DE CE FILM AVANT SA SORTIE AU CINÉMA. MERCI DE RESPECTER CELA ET DE NE PAS OUVERTEMENT AFFICHER CES INFORMATIONS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.

Le magazine Entertainment Weekly continue à nous distiller des information sur Solo : A Star Wars Story. Cette fois, c’est au tour de Donald Glover, interprète de Lando Calrissian, de se livrer au jeu des questions-réponses.

Un homme qui fait bouger les choses

Ce n’est pas non plus une mauvaise façon de décrire Donald Glover. L’acteur, le comédien, l’auteur, le réalisateur, le chanteur, le rappeur et le DJ décrit un homme qui sait y faire dans Solo : A Star Wars Story.

Glover n’a même pas dit un mot dans la nouvelle bande-annonce, et déjà les fans s’évanouissent pour le jeune Lando.

Glover a également eu quelques conseils de l’acteur original, Billy Dee Williams, en particulier sur ce que c’était que d’être une icône de la représentation quand il était le seul et unique personnage important de couleur.

Quelques jours après avoir joué aux Grammys et remporté un trophée R & B pour “Redbone“, Glover a accepté que EW l’interviewe sur son personnage (tellement cool) de Star Wars.

La rencontre avec le premier Lando

Donald Glover s’était déjà confié sur le fait qu’il avait rencontré Billy Dee Williams et avait reçu certains conseils. Il en dit un peu plus aujourd’hui :

C’était vraiment, vraiment détendu. Il était génial. Je veux dire, j’avais beaucoup de questions. Et puis il m’a juste dit “soit charmant”. [Rires]. Alors, j’ai juste dit “OK !”. […] Lando a, je ne dirais pas des goûts excentriques, mais éclectiques. J’ai donc essayé de travailler autant que possible sur ce point pour le rôle.

Star Wars était une grosse affaire et ensuite ils ont fait le deuxième et il était le premier et le seul gars noir dans l’univers à ce moment-là. J’étais genre “Comment êtes-vous entré dedans ? Quelles étaient vos pensées?” C’est toujours une grande chose quand vous cassez un moule. Quel était le processus de pensée de cela ? Il m’a donné de bons conseils à ce sujet, sur le fait d’être soi-même autant que possible, de faire du personnage une personne réelle, plutôt que le représentant d’une communauté.

Certes, Billy Dee Williams a donné des conseils à Donald Glover. Mais est-ce suffisant pour s’approprier un personnage que nous connaissons tous ?

J’aime toujours voir des personnages quand ils sont jeunes car ça en dit long sur la façon dont ils sont arrivés là où ils sont. Comme quand j’étais adolescent, j’avais l’impression d’en savoir beaucoup, mais en fait non. Au moment où nous le rencontrons dans L’Empire Contre-Attaque, il possède déjà une ville. [Rires] Donc, je voulais montrer à la personne qu’il était avant que ce soit même possible. D’ailleurs, je ne sais même pas s’il pensait que c’était possible à ce moment-là.

Le partenariat avec une droïde

Dans le film, Donal Glover a pour partenaire Phoebe Waller-Bridge qui jour le rôle de la droïde L3-37. Il décrit leur relation.

Je pense qu’ils sont tous les deux autodidactes, et ils font avec ça.

C’est une relation affectueuse. Je ne sais pas si Phoebe et moi étions comme ça parce que je l’adore. Être dans un film avec elle est une sorte de bénédiction que je n’aurais pas imaginé. […]. C’est cool d’avoir quelqu’un comme ça, tu sais ? Vraiment drôle et vraiment honnête.

Lando et le Faucon

Nous pourrons voir Lando en tant que propriétaire du Faucon Millénium, mais c’est un vaisseau très différent de celui que nous connaissons que nous découvrirons. Est-ce que ce Faucon jamais vu révèle des choses à propos de Lando ?

Lando est une personne très particulière, avec des goûts particuliers et il aime le confort de la vie. J’y vivrais maintenant, pour être honnête ! [Rires] Entre les prises, l’équipe de tournage disait “Nous allons tout mettre en place pour le plan suivant, donc vous pouvez aller vous asseoir dans votre chaise ou comme vous voudrez” et je répondais “En fait, je vais juste rester dans la chambre de Lando”.

Je voulais simplement m’allonger dans son lit et lire un livre ou écrire quelque chose parce que c’est très confortable. Je pense qu’il aime être à l’aise. Il n’est pas du genre cow-boy.

Han et Lando

Bien que partenaires, voire amis, les deux personnages ont des caractères et une conception de la vie bien différents.

Lando aime connaître son chemin dans et hors de toute situation dans laquelle il est. Il aime les règles parce qu’il est quelqu’un qui est en mesure de bénéficier des règles.

Il est assez intelligent pour trouver un moyen de se débarrasser des choses, comme des failles, et je pense que Han est plus un briseur de règles et il peut en quelque sorte s’en sortir.

Un homme élégant

Les costumes de Lando sont une caractéristique intrinsèque du personnage. Il semble bénéficier d’une vraie garde-robe qui peut en dire long sur l’homme.

Lando n’est pas vraiment la personne la mieux habillée de cet ensemble. Et je ne dis pas ça à la légère. Il y a juste beaucoup de costumes cool et beaucoup de vêtements cool. Les vêtements de Lando, c’est ce que j’aime. J’étais secrètement super content. Ses vêtements sont un piment de la vie.

Il est fier de ses vêtements. Cela rend les choses plus faciles. Quand les gens vous voient et que vous êtes raffiné, ils ont tendance à vouloir vous faciliter la tâche. [Rires] Ils vous font confiance un peu plus, cela ajoute au charisme. […]. Il n’est évidemment pas affamé. Il a assez de temps libre pour choisir une belle tenue.

Jouer avec un alien

On pourra voir Lando jouer au Sabacc avec un alien doté de deux têtes (voir image ci-dessous). Glover nous raconte le tournage de cette scène.

Nous jouons une partie de Sabacc. J’ai passé un bon moment avec ce personnage. Nous avons beaucoup improvisé ensemble en réalité. Elle ne parle pas anglais alors c’est un peu dur. Mais j’ai passé un bon moment avec les marionnettistes, ils sont vraiment bons.

Mais comment peut-on improviser avec une marionnette ? Était-ce comme une conversation téléphonique sans interlocuteur ?

Oh non, non. Ce n’est pas ça, en fait. C’est très différent. Tout d’abord, il y a deux personnes qui manipulent cette chose, donc vous avez deux esprits qui vont et viennent et ils sont super expressifs, les marionnettistes sont super expressifs. Donc, vous aurez une conversation, et vous les comprenez. […]. Ils savent exactement ce que vous voyez et leur réaction a du sens.

Solo : A Star Wars Story, sortira au cinéma le 23 mai prochain en France.


Source : Entertainment Weekly

Written By
More from Nicolas

[CRITIQUE] Solo : A Star Wars Story, Le Guide Visuel

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR SOLO ! DES FANS DE STAR WARS NE VEULENT RIEN...
Read More