[COMICS] Critique de Thrawn #001 (par Bruce)

THRAWN #001

Scénario : Jody Houser d’après le roman Thrawn de Timothy Zahn

Dessins : Luke Ross

Coloriste : Nolan Woodward

Éditeur : Marvel

Sortie le 14 février 2018 (en VO)

Prix : 4.99 $

I- Thrawn

Premièrement, je préfère vous prévenir que cette critique contient des spoilers !! 

Ensuite, il convient de noter que ce comic est une adaptation en six issues de l’excellent roman Thrawn signé Timothy Zhan en avril 2017. Un roman que j’ai adoré lire en VO et qui justement sort ce 22 février en VF chez Pocket.

La première issue, reprend ici, les six premiers chapitres du livre qui en compte 30 (29 + l’épilogue). Elle nous permet de découvrir comment Mitth’raw’nuruodo, ou plus simplement Thrawn, fait son entrée au sein de l’Empire encore jeune.

Ainsi, l’histoire raconte comment le futur Grand Amiral va devoir faire ses preuves pour arriver au grade qu’on lui connait. Le chiss qui est déjà largement plus intelligent que les élèves de l’Académie Impériale et que ses supérieurs hiérarchiques, va aussi devoir faire face au racisme ambiant. Fort heureusement, Thrawn peut compter sur son traducteur, le très bon personnage Eli Vanto.

Rencontre avec Palpatine

Mon passage préféré, aussi bien pour ce comics que dans le livre, est la première rencontre entre Thrawn et l’Empereur Palpatine. On y apprend que Thrawn a rencontré Anakin Skywalker durant la Guerre des Clones et que ce dernier avait venté les capacités supérieures du chiss auprès de Palpatine, alors Chancelier.

De plus, et c’est probablement le plus important, on découvre que Thrawn, exilé par son peuple, cherche pourtant à protéger ce dernier d’une grande menace et cela grâce au soutien de l’Empire.  Ainsi, le chiss propose de partager ses services et ses connaissances des Régions Inconnues avec Palpatine. En échange de quoi l’Empereur apportera son soutient militaire pour contrer cette mystérieuse menace à l’autre bout de la galaxie. Voilà qui est excitant et passionnant !

Qui dit adaptation en comics, dit aussi histoire condensée. Difficile de faire autrement pour faire tenir un roman de près de 430 pages en 6 issues. Bien que l’intrigue de la Gouverneur Pryce semble passer à la trappe, du moins dans cette première issue, cela n’enlève rien à la qualité du titre. Au contraire, en comparaison à ma lecture du roman, je trouve que cela permet de gagner en dynamisme.

II – Le duo Luke Ross Nolan Woodward

Cela fait énormément de bien de voir des dessins aussi beaux et cela grâce au duo Ross-Woodward. En effet, il est très important en terme de dessin de parler d’un duo, à savoir Luke Ross au dessin et Nolan Woodward à la colorisation. Le travail du coloriste est extrêmement important pour sublimer les traits du dessinateur. Ici, les dessins de Ross (que l’on a déjà vu sur le comic Darth Maul par exemple) sont vraiment magnifiques, même en noir et blanc. Mais son travail s’en trouve encore plus mis en valeur grâce au travail de colorisation de Woodward. L’équilibre entre le dessin et les couleurs est vraiment agréable à voir dans ce comics.

On a trop souvent tendance à oublier l’importance du coloriste, prenez la série régulière Star Wars par exemple. Certes le travail actuel de Salvador Larroca  est disons très inégal. Cependant, je suis persuadé que le résultat serait bien meilleur si on lui accordait une petite pause pour souffler un peu et surtout si on ne lui collait pas GURU-eFX comme coloriste…

Bref, vous l’aurez compris, j’adore vraiment ce style dessin. Le “mariage” Ross-Woodward fonctionne à la perfection et nous offre des planches somptueuses. Petit bémol, mais vraiment très léger, la cover du français Paul Renaud est un peu fade à mon goût pour une première issue. De plus son choix de dessiner des clones trooper phase I, est assez étrange…

Prochaine issue en mars et autres lectures

La suite de l’adaptation en comics du roman de Timothy Zhan arrivera le 14 mars prochain. D’ici là, si vous ne l’avez pas déjà lu en VO, vous pourrez découvrir le roman en VF. Du côté des comics (en VO) je ne peux que vous conseiller de lire les titres suivants : Darth Vader, Doctor Aphra et Poe Dameron.

Bien entendu, je vous conseille aussi de lire la série régulière Star Wars. A l’inverse, la mini-série sur Mace Windu, même si elle aborde des points intéressants, reste assez anecdotique avec des dessins très moyens. Le one-shot centré sur DJ, est lui aussi anecdotique. En revanche l’autre one-shot en lien avec The Last Jedi, intitulé Storms of Crait, même s’il n’est pas exceptionnel, possède tout de même quelques belles qualités.

Pour revenir et terminer sur Thrawn, je ne dirais qu’une chose : Vivement la suite !

Tags from the story
,
Written By
More from Bruce

[OFFICIEL] Découvrez les nouveaux épisodes de Forces of Destiny !

Pour célébrer la journée Star Wars à l’occasion de ce 4 Mai,...
Read More