Critique de « Twin Suns » (par Bruce)

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR STAR WARS REBELS. DES FANS DE STAR WARS NE VEULENT RIEN SAVOIR AU SUJET DE L’EPISODE TWIN SUNS AVANT SA SORTIE EN VF. MERCI DE RESPECTER CELA ET DE NE PAS OUVERTEMENT AFFICHER CES INFORMATIONS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.

Je dois l’avouer ma réaction à chaud était très mitigée, l’impression d’une grosse déception. Avec un peu de recul et deux visionnages de plus, mon avis est plus réfléchi et différent. Mon impression originale vient d’une frustration d’avoir voulu en voir plus, d’avoir voulu un épisode un peu plus long. Cette attente a été provoquée par les différents teasers de l’épisode qu’on a  pu voir depuis un moment.

Il faut d’ailleurs reconnaître aux équipes de Lucasfilm d’être très adroites pour jouer avec nous quant au montage de ces teasers. Prenons par exemple le moment où Obi-Wan dit « You’re in the wrong place » dans le teaser on pouvait penser qu’il s’adressait à Maul alors qu’en réalité il s’agit d’Ezra !

Ezra parlons-en justement, à première vue pour moi, sa présence n’était pas indispensable à l’épisode cependant il ne faut pas oublier que la série Rebels raconte ses aventures, ainsi, il est le lien avec le spectateur. Une petite chose m’a dérangé mais j’ai peut être loupé un détail, comment sait-il que Maul cherche Kenobi sur Tatooine ? Peut-être via les Holocrons. En tout cas à l’issue de l’épisode une question demeure. On sait via Rex que Bail Organa dit à tout le monde de manière officielle que le maître Jedi Obi-Wan Kenobi est mort (et cette petite phrase donne une dimension très forte à ce qui pourrait être un simple détail), cependant Ezra en revenant de Tatooine peut donc affirmer le contraire, quel impact cela aura-t-il pour la suite ?

Penchons nous maintenant sur Obi-Wan. Premièrement je vais saluer la performance magnifique de Stephen Stanton, ses intonations, sa voix, tout est parfaitement calqué sur la diction et le timbre de Sir Alec Guinness. Pour ce qui est de l’animation, là aussi, il faut souligner le travail des équipes de Lucasfilm, tant sa gestuelle est vraiment bien réalisée. Que ce soit le mouvement de ses mains, ses déplacements et bien entendu le combat. Bien qu’il soit extrêmement court, on retrouve cette manière simple mais terriblement efficace du « vieux Ben » quand il dégaine son sabre dans la scène de la Cantina dans Un Nouvel Espoir.

L’utilisation du personnage de Kenobi dans l’épisode est également bien maîtrisée, ni trop, ni trop peu. On le retrouve dans son rôle du vieux sage auprès d’Ezra, lui confiant qu’il est bien entendu préparer à cette échéance inévitable avec Maul même s’il n’avait pas l’intention de le combattre. Une impression de grande puissance se dégage d’Obi-Wan.  La compassion que le Jedi montre d’ailleurs  à son vieil ennemi à l’instant fatidique est touchante et laisse une impression douce amère.

Maul justement est au cœur de cet épisode, c’est son grand finale. Beaucoup de questions me sont venues suite à sa défaite très rapide. Est-ce pour lui une surprise, une résignation, une volonté ? Certes sa blessure n’est pas montrée à l’écran car le public visé est jeune mais quelque part sa blessure mortelle peut aussi être mentale, psychologique,  au sens où comprenant que sa défaite est alors inexorable, une fois de plus, ses forces, sa Force l’abandonne peut-être alors et la vie quitte ainsi son corps. Pourtant sa « faiblesse » comparée à la puissance de Kenobi a été préparée et montrée en amont dans la série. Souvenez-vous du dernier épisode de la saison 2, Maul fait son retour et annonce clairement à Ezra et sa troupe que même lui n’est pas assez puissant pour vaincre Vador. Idem pour ce qui est de Sidious, ça on l’avait vu dans The Clone Wars. Pourtant il reste un adversaire redoutable et dangereux, demandez aux Inquisiteurs ! En revanche l’ancien apprenti Sith a subi un revers là aussi rapide face à un Kanan qui avait pourtant vu rouge quelques secondes auparavant.

Maul ne serait donc pas de taille face à la tâche que représente un duel avec Kenobi. Mais si son désir de vengeance a pu l’aveugler et le faire perdre, ce même désir est peut-être nourri par une autre motivation, celui du renoncement, celui de vouloir en terminer des mains de son ennemi de toujours offrant ainsi à cet être brisé une mort telle une délivrance après tant de temps passé à être consumé par le Côté Obscur. Maul sait pertinemment qu’il ne peut vaincre Vador et Sidious, puis alors qu’il s’apprête à affronter le Jedi, il comprend que Kenobi est sur Tatooine pour protéger quelqu’un d’important, quelqu’un qui pourra réaliser ce que lui n’a jamais pu faire. Ses derniers mots sont très touchant, comprenant qu’Obi-Wan protège « l’Élu », il dit alors que ce dernier les vengera. « He will avenge us »… « Us » , « nous » en français, ce « nous » c’est lui mais aussi Obi-Wan, leur combat contre Sidious devient alors commun en étant celui de l’Élu. « Us »… ce « nous » c’est donc Maul et Obi-Wan, deux vieux combattants, deux vieux ennemis ayant tout perdu par la faute de Sidious, en rendant son dernier souffle ce « nous » fait d’eux des soleils jumeaux (Twin Suns, le titre de l’épisode du jour). Comme pour Stephen Stanton, il faut souligner la grande performance de Sam Witwer au doublage.

L’épisode se conclut en douceur et en beauté montrant Obi-Wan surveiller Luke que l’on aperçoit au loin courir lorsque sa tante Beru l’appelle. Un moment magnifique réutilisant les sons et dialogue d’Un Nouvel Espoir. Chose étrange cependant la silhouette de Luke m’a semblé un peu petite, mais après tout on le voit de loin et comme dirait Leia « Aren’t you a little short for a stormtrooper ? »

Luke, puisqu’il est évoqué tient une place particulière, du moins le rôle que semble lui attribuer le récit. Maul et Kenobi en parlent comme étant l’Élu, « the Chosen One » en VO. Un titre que nous sommes habitué à attribuer à Anakin, son père. Pourtant il n’y a pas si longtemps, rappelez-vous, Rian Johnson postait sur Instagram un montage étrange montrant Luke et les mots « Chosen 1 (one) » juste à côté. Là encore on peut se demander quelles conséquences cela aura sur la saga des Skywalker. Réponse peut-être dans Les Derniers Jedi en décembre prochain ?

Revenons à l’épisode en lui-même, j’aurai aimé voir Obi-Wan enterrer ou brûler le corps de Maul (pour faire durer l’émotion et accentuer la profondeur). Bien entendu j’aurai aimé un combat un peu plus long mais cela aurait diminué l’impact sur le spectateur et au-delà de cette logique cela aurait amené l’épisode sur autre chose en terme d’ambiance et de rythme et ce n’est finalement pas plus mal. J’aurai également aimé entendre un « May the Force be with you », l’occasion était possible (Ezra à Kenobi, Kenobi à Ezra ou encore Kenobi à Maul). Enfin un point très positif sur cet épisode : la musique et le son. La musique accompagne parfaitement le récit et les sons piochés dans la banque de données des films existants colle totalement à l’ambiance et au rythme profond de Twin Suns.

Pour conclure, bien qu’après le premier visionnage de l’épisode j’ai senti une certaine frustration, il s’avère qu’en fait cet épisode est très réfléchi, très logique et aussi très beau et touchant en ce qui concerne la conclusion du personnage de Maul. On en ressort comme je le disais plus haut avec une sensation « douce amère » et cela ouvre des questions pour la suite.

Rendez-vous maintenant la semaine prochaine pour le double épisode qui sera la conclusion de cette saison 3 de Star Wars Rebels !

Tags from the story
Written By
More from Bruce

[OFFICIEL] Solo : A Star Wars Story, le titre dévoilé par Ron Howard !

Il y a quelques minutes, Ron Howard s’est de nouveau exprimé au...
Read More