Critique de Poe Dameron, tome 1 – L’Escadron Black

Poe Dameron, tome 1 – L’Escadron Black

poe_tome1

Genre : Comics.

Scénaristes : Charles Soule, James Robinson, Chris Eliopoulos.

Dessinateurs : Phil Noto, Tony Harris, Chris Eliopoulos.

Date de sortie en VF : 30/11/2016.

Univers : Officiel.

Synopsis :

La Résistance lutte contre le Premier Ordre sur tous les fronts. Leia met son meilleur pilote, Poe Dameron, à la tête d’un groupe chargé des missions les plus périlleuses, l’Escadron Black. Les héros partent alors à la recherche de Lor San Tekka, qui leur permettra peut-être de retrouver Luke Skywalker.

 

Mon avis (Spoilers) :

Bientôt un an après la sortie de l’Episode VII, Le Réveil de la Force, peu d’œuvres de l’univers étendu ont exploré la période faisant suite à l’Episode VI, Le Retour du Jedi. Avec le lancement d’une série régulière sur le personnage de Poe Dameron, c’est l’occasion d’approfondir un peu plus la période entourant Le Réveil de la Force, en se focalisant sur le personnage le moins apparent du trio, lui permettant d’avoir une histoire où il est le protagoniste.

Je reconnais avoir été peu enthousiaste à l’idée de lire ce comics. J’aime bien le personnage de Poe Dameron, mais je ne suis pas attiré par les histoires concernant un escadron de pilotes. Après avoir fini ma lecture, mon sentiment a changé sur ce comics et peut-être qu’à l’avenir, je me plongerai plus facilement dans ce style.

Ce que j’apprécie dans ce comics qui se déroule avant Le Réveil de la Force, c’est que l’enjeu est lié à l’intrigue majeure du film, de ce fait, nous sommes captivés par la mission de Poe. Il est plaisant de retrouver les éléments déjà présents dans le film, comme la complicité de Poe avec BB-8, l’apparition de Leia, Snap Wexley et Captain Phasma. J’ai aussi apprécié l’agent Terrex qui est différent de ses semblables à travers sa personnalité.

J’apprécie moyennement l’histoire du peuple qui veut protéger un mystérieux œuf, persuadés qu’ils seront récompensés pour avoir veillé sur lui. J’aime cette touche de spiritualité (c’est quelque chose que j’ai toujours aimé dans l’univers Star Wars), mais je n’aime pas trop le design de la créature, une fois l’œuf éclos.

Les dessins sont pas extraordinaires, mais ce n’est pas dégueulasse.

Conclusion :

Poe Dameron, tome 1 – L’Escadron Black, sans être exceptionnel, se révèle être un comics sympa et captivant. Dommage qu’au final il manque d’audace, surtout avec un début aussi prometteur.

Ma note :

6/10.

Written By
More from Maxime

Les sorties de ce vendredi 16 décembre

Bonjour à tous. Voici la sortie de cette fin de semaine : ...
Read More