Critique de Star Wars L’Atlas Galactique

STAR WARS ATLAS GALACTIQUE

sam_4196

Illustré par : Tim McDonagh

Ecrit et édité par : Emil Fortune

Designé par : Richie Hull

Éditeur : Hachette

Collection : Hachette Heroes

Traduction VF : Philippe Touboul

Sortie le 16 Novembre 2016 en France et le 03 Novembre 2016 aux USA.

77 pages

Prix: 19.95 euros

Présentation de l’éditeur:

Richement illustré, cet extraordinaire atlas vous emmène d’Endor à Naboo, en passant par Tatooine ou encore Yavin IV. Les différentes cartes présentent les événements se déroulant sur chaque planète, les créatures qui y vivent, les personnages, une chronologie de la saga… Vous tenez entre les mains le parfait guide pour découvrir ou redécouvrir une galaxie lointaine, très lointaine.

 Critique du livre

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce très beau livre, tout d’abord cet ouvrage est vraiment complet et saura satisfaire les fans les plus exigeants comme les novices.

Pour vous présenter cet Atlas Galactique de la meilleure des manières je vous propose de suivre le découpage du livre, ainsi je parlerai en tout premier des illustrations puis suivrai la trame du livre à savoir l’introduction, la carte de la galaxie, la chronologie, les personnages et enfin les cartes des planètes.

I. Les illustrations

Parlons tout d’abord de l’illustrateur, Tim McDonagh, si vous ne le connaissez pas encore je vous conseille de suivre son travail via son blog (qui hélas n’est pas très à jour) ou son compte Twitter, son travail est vraiment remarquable, je suis encore en admiration devant son illustration du personnage de Eleven de la série Stranger Things qu’il a réalisé il y a quelques jours seulement.

Ici son trait colle parfaitement avec cet atlas, ses dessins sont à la fois simples et réalistes. Tim McDonagh nous présente un travail de grande qualité en terme de dessin et de colorisation que ce soit de simples portraits de personnages, des scènes des films ou des séries animées ou encore des paysages, c’est tout simplement beau. Avec une mention spéciale pour les croquis des deux Etoiles de la Mort et de la Base Starkiller, au début  et à la fin du livre.

II. L’introduction

Vous allez me dire qu’il est étrange de parler de l’introduction d’un atlas et pourtant c’est une des bonnes surprises que j’ai eu en ouvrant ce livre. L’ouvrage nous est présenté par un certain Amel Fotoon, Directeur des Archives de Graf de la lune Orchis 2 !

Ainsi on y apprend que le contenu de l’atlas provient des Réserves de l’Ombre et que les cartes présentes dans le livre serait l’oeuvre « du grand artiste Ithorien Gammit Chond ».

Présenter ainsi l’Atlas Galactique est à mon sens une très bonne idée, elle entoure ainsi le livre de mystère et de mystique, lui conférant  un pouvoir bien plus fort qu’un simple atlas et l’intégrant pleinement à l’histoire de l’univers Star Wars.

III. La carte de la galaxie

L’utilisation et la présentation de la carte de la galaxie est très ingénieuse. En effet, outre le fait de nous présenter les planètes et leurs emplacements, elle va aussi servir au lecteur de sommaire, ainsi tout à droite de la carte vous trouverez un découpage par zone allant du Nord au Sud de la galaxie, chaque zone étant traitée spécifiquement. Par exemple si vous voulez découvrir la zone allant de Abafar à Yavin IV, il vous suffit de vous rendre comme indiqué page 16-17. Simple et pratique !

La carte de la galaxie sert aussi de sommaire.
La carte de la galaxie sert aussi de sommaire.

Concernant la carte en elle-même, on peut dire quelle est assez complète avec ce qu’on connait du nouveau canon de la saga, on retrouvera ainsi les classiques Tatooine, Endor, Dagobah, Naboo ou Coruscant mais aussi des planètes des séries animées Clone Wars et Rebels avec Mandalore, Moraband, Mortis ou Lothal entres-autres et enfin celles des nouveaux films comme Jakku, Takodana, la Base Starkiller pour l’Episode VII mais aussi Jedha que nous verrons bientôt dans Rogue One !

Sur la gauche vous trouverez des explications utiles sur comment la galaxie est organisée (Monde du Noyau, Bordure extérieure, Régions Inconnues, etc..). On regrettera seulement que l’emplacement de certaines planètes soient absente, je pense à Ossus, Ahch-To ou les planètes que nous verrons dans Rogue One comme Eadu et Scarif.

IV. La chronologie

La chronologie tient sur 4 pages complètes, partant de l’Episode I en 32 avant la Bataille de Yavin pour aller jusqu’à l’Episode VII en 34 après la Bataille de Yavin. Nous suivons ainsi les principaux faits de la saga (les films dont Rogue One, Clone Wars et la saison 1 de Rebels) avec la date, une explication en quelques lignes et une illustration.

sam_4200

C’est assez simple et bien fait, c’est donc une manière efficace de connaître les faits pour ceux qui par exemple n’auraient pas suivi les séries animées et un bon rappel pour les fans qui connaissent déjà l’ensemble de ces histoires.

On pourra peut-être reprocher à cette chronologie de ne pas inclure les romans et comics du nouveau canon comme Bloodline ou Poe Dameron alors que certains faits sont évoqués voir même illustrés dans les cartes détaillées.

V. Les personnages

Bien entendu tous les personnages de la saga ne sont pas présents ici, cela pourrait faire l’objet d’un livre voir de plusieurs, cependant nous avons ici une galerie des principaux héros ainsi que des personnages secondaires de l’ensemble de l’univers Star Wars.

Le tout représente tout de même 48 personnages allant de l’Amiral Ackbar à Yoda en passant par Wedge, Ahsoka, Luke, Anakin, Ezra ou encore Lor San Tekka.

sam_4201

Comme pour les pages précédentes, la présentation est simple et efficace, le personnage est représenté dans un médaillon avec son nom et une brève description.

VI. Les cartes

C’est le principal contenu du livre bien évidemment, et c’est un gros morceau !

Comme je l’expliquais les cartes sont présentées par zones de la galaxie, ainsi nous avons d’abord une double page de présentation de la dite zone contenant une description de chaque planète qui s’y trouve avec une illustration puis les fameuses cartes.

sam_4202

Toutes les planètes d’une zone ne font pas l’objet d’une carte ou d’un événement détaillé, seules les plus importantes sont représentées. Prenons par exemple la première zone, elle contient les planètes suivantes sur sa double page : Abafar, Dantooine, Dathomir, Felucia, Ithor, Jelucan, Lola Sayu, Maridun, Mon Cala, Moraband, Mortis, Quermia, Raxus, Scipio, Serenno, Stygeon Prime et Yavin IV. Les cartes détaillées de cette section présentent alors Dathomir, Yavin IV, la Bataille de Yavin, Mon Cala et Mortis.

Exemple de carte détaillée, ici celle de Morthis.
Exemple de carte détaillée, ici celle de Mortis.

Vu la quantité d’informations et la qualité des dessins on peut comprendre que toutes ne peuvent pas être présentes, même si par exemple j’aurais adoré voir Felucia ou Moraband. Eh oui un fan de Star Wars en veut toujours plus !

Chaque carte (ou événement) se présente donc sous la forme d’une double page entièrement illustrée et comportant tout un tas de petites informations dispersées ça et là. Encore une fois les illustrations sont vraiment d’une grande qualité. Les faits qui se sont déroulés sur la planète y sont présentés de manière géographique, ce qui est très ludique car pour les connaisseurs cela nous force à chercher et pour les novices elle donne une bonne vue d’ensemble.

Personnages, vaisseaux, bestiaire (dont une magnifique double-page à la fin du livre après les cartes !), événements, quasiment tout y est, y compris les histoires des nouveaux romans et comics, je pense par exemple à Rae Sloane, Shara Bey et Kes Dameron. Les plus attentifs trouveront même quelques petites surprises qui font plaisir (coucou le géant Gorax).

sam_4204

Si pour chipoter un peu je devais trouver une petite chose que j’espérai voir mais qui y est absent, je dirais le bûcher de Vador/Anakin. La scène dans le film est à mon sens vraiment touchante et aussi importante pour la suite de la saga puisque le casque brûlé de Dark Vador finira en possession de son petit-fils.

Le travail sur chaque double-page est vraiment hallucinant et bien pensé, on pourrait s’y perdre pendant des heures en regardant tous les détails. Du côté de cette édition en version française, il faut aussi souligner le travail d’adaptation qui a été très bien fait, le grand format du livre permet d’apprécier pleinement les illustrations et la qualité du papier est très bonne également.

Bref on passe un moment très plaisant dès qu’on ouvre cet atlas, c’est aussi simple que ça !

VII. Conclusion

Vous l’aurez compris pour les fans de la saga, il s’agît d’un ouvrage indispensable. Ludique, agréable à lire et à regarder, surprenant parfois, on y vient et y revient sans cesse avec plaisir que l’ont soit débutant ou non dans l’univers Star Wars.

Le mois de décembre arrive, Noël n’est plus très loin donc si vous cherchez un beau livre Star Wars à offrir ou à vous faire offrir, dans ce cas l’Atlas Galactique est fait pour vous !

Enfin pour celles et ceux qui voudrait approfondir leurs connaissances acquises grâce à cet ouvrage, je vous conseil de lire, dans la même collection (Hachette Heroes), le livre Star Wars: Les lieux emblématiques qui est le parfait complément à l’Atlas Galactique.

Le livre Les Lieux Emblématiques est le parfait complément à l'Atlas Galactique.
Le livre Les Lieux Emblématiques est le parfait complément à l’Atlas Galactique.
Written By
More from Bruce

[OFFICIEL] Luke de retour à la maison !

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR LES DERNIERS JEDI. DES...
Read More