Critique #1 Tarkin de James Luceno

tarkin

Star Wars

TARKIN

auteur : James Luceno

éditeur : Pocket (Poche ; 8,50 euros) 

sortie en VO le 04/11/2014 et en VF le 25/08/2016

384 pages

Présentation de l’éditeur:

AN – 14

Militaire hors pair et autoritaire, Wilhuff Tarkin s’est laissé séduire par le projet politique du chancelier Palpatine. Instaurant avec zèle la domination de son maître, il est devenu l’amiral Tarkin, Grand Moff de l’Empire, bras droit de l’Empereur, et sa main de fer.

À la tête du projet de l’Étoile de la Mort, il crée l’arme qui assoira la suprématie impériale. L’Empereur l’a chargé d’anéantir la Résistance. Tarkin ne doute pas que son sang-froid tactique allié à l’impitoyable pouvoir Sith de Dark Vador mettra à genoux leur ennemi.

img_1326

L’auteur

Commençons par parler de l’auteur, James Luceno, un habitué dans le paysage Star Wars et peut être même un de ses meilleurs auteurs. En ce qui me concerne je n’ai pas lu (pas encore) tous ses livres mais Dark Plagueis et L’ascension de Dark Vador m’ont énormément marqué.

Le premier point important concernant Tarkin est qu’il s’agît du premier roman de Luceno faisant parti du nouvel Univers Étendu officiel, ses romans précédent sont désormais classé dans l’UE Legends.

Ici, le scénario de l’histoire principale du roman n’est pas extraordinaire mais pas mauvaise pour autant.

Les points forts :

A- Les flashback et les interactions.

Les flashback ponctuent le livre et nous racontent la jeunesse de Tarkin sur Eriadu, sa famille, sa rencontre avec Palpatine, ses talent de stratège militaire, et même une rencontre avec le Comte Dooku !

Tarkin, Vador et Palpatine (un peu plus en retrait) c’est le trio du livre et on en apprend un peu plus sur eux à travers leur discussions, leurs interrogations ou leurs réflexions.

Tarkin tout au long du récit cherche à comprendre qui est vraiment Vador, d’un point de vue hiérarchique dans un premier temps (quel est son rôle, est-il au-dessus d’un Moff?) puis sur son identité. Tarkin a clairement l’impression de l’avoir déjà rencontré durant la guerre des Clones, très vite il est persuadé que Dark Vador est Anakin Skywalker.

Dark Vador de son côté est au départ poussé par Palpatine à s’intéresser à Tarkin, puis petit à petit Vador va avoir plus de curiosité envers lui, donnant naissance à un respect mutuel voir une certaine complicité entre les deux plus l’histoire avancera.

Palpatine va vraiment chapeauter leur relation, la mission principale est presque un prétexte pour voir si Tarkin et Vador sont capable de travailler ensemble.

On appréciera aussi les interactions avec des personnages plus secondaire comme Mas Amedda qui montre une certaine tension ou méfiance entre les serviteurs de l’Empereur, tout cela ajoute de la crédibilité au livre et de la consistance à l’univers de Star Wars en général.

Ce qui étonne dans ce livre c’est le point de vue adopté, on a envie de les voir discuter entre eux encore plus souvent, on a même envie de voir le duo Tarkin-Vador remporter la victoire, bref on s’attache aux personnages qui d’ordinaire ne sont pas les héros, un peu comme dans le précédent roman James Luceno, Dark Plagueis.

B- Le projet Etoile de la Mort.

C’est l’autre point fort du livre, bien que les infos soient distillées au compte goûte.

On a surtout là le lien direct avec Rogue One et le prochain livre de Luceno (Star Wars Catalyst, a Rogue One novel) : La construction de la première étoile de la mort.

L’histoire se déroule en -14 ou plus simplement 5 ans après la proclamation de l’Empire, à cette période Wilhuff Tarkin est à la tête de la Base Sentinelle sur une lune dans un endroit éloigné de la galaxie, beaucoup parmi les membres de l’Empire croit que Tarkin subit une punition de l’Empereur.

Bien au contraire Tarkin gère cette base qui participe à un projet secret bien plus grand, la construction de la première étoile de la mort qui est en cours en orbite de Géonosis.

On apprend dans le livre que l’Empire possède diverses bases et avant-poste du même type à travers la galaxie et en particulier la bordure extérieur et que la construction a pris du retard dû à divers problèmes d’extraction de matière première irréalisable ou encore des problèmes d’ingénierie.

On en apprend également plus quant au fonctionnement de l’Empire avant la dissolution du sénat, ainsi que les modifications que Tarkin suggère à Palpatine pour assurer la sécurité dans les régions de la galaxie permettant ainsi la sécurisation du ravitaillement nécessaire à la construction de l’Etoile de la Mort.

C- Les références et les liens avec les autres œuvres Star Wars.

Du simple clin d’œil à la référence pur et dur on est servi. Quelques exemples ?

Un élément central du livre, le vaisseau de Tarkin, le Pic de la Charogne. On retrouve ce vaisseau dans le comics Poe Dameron entre les mains de l’Agent Terex du Premier Ordre, rien que ça !

img_1325

Durant leur mission le Pic de la Charogne est volé par des dissidents, le gros du livre consistera pour Tarkin et Vador à le traquer dans le but de le récupérer. Pour cela Vador va utiliser une méthode qu’il a déjà appliqué durant la Guerre des Clones avec sa Padawan Ahsoka Tano lorsqu’il était encore le Chevalier Jedi Anakin Skywalker (Clone Wars saison 2, épisode 3, Les Enfants de la Force), à savoir calculer la destination possible du vaisseau volé en fonction des possibilités de ravitaillement en carburant.

Parmi les autres références dont James Luceno saupoudre l’histoire on peut noter la présence d’ARC-170, de V-Wing, de Géonosis, de Motti, Tagee ou encore Yularen et même des clins d’œil à l’UE Legends notamment à son livre Dark Plagueis

Nous avons aussi le droit à quelques révélations comme, l’attribution du titre de Grand Moff, le prénom de Palpatine ou le Temple Jedi de Coruscant…

Autant d’éléments qui apporte au livre une continuité intéressante et appréciable avec l’ensemble de la saga.

Les points faibles :

A-L’histoire principale.

Comme je le disais plus haut l’histoire n’est pas exceptionnelle mais pas mauvaise non plus, elle est à mon sens un prétexte, une mise en scène à ce qui va graviter autour, à savoir l’évolution de la relation du trio Tarkin-Vador-Palpatine, les flashback sur la vie de Tarkin et l’étoile de la mort. Elle se résume globalement à mettre à jour un complot potentiel au sein de l’Empire et surtout à une course-poursuite pour récupérer le Pic de la charogne aux dissidents.

B-Les dissidents.

Ces derniers ne m’ont d’ailleurs pas donné l’envie d’en savoir plus sur eux ou de les prendre en affection, après tout ce sont les opposants dans l’histoire donc ça peut sembler logique. Leur passé est pourtant bien construit et leur cheminement logique mais il y a peut être un manque de relief comparé au duo Tarkin-Vador.

C-Flashback.

Un autre élément qui m’a un peu déplu vient des flashback racontant le rite de passage du jeune Wilhuff et son apprentissage auprès de son oncle Jova sur Eriadu. Je n’ai simplement pas accroché et du coup j’ai eu l’impression d’un ralenti dans le récit.

D-Traduction.

Enfin c’est un petit détail mais le fait de traduire en français le nom du vaisseau de Tarkin, le Pic de la charogne est à force de le lire plusieurs fois par page un brin énervant. Le Carrion Spike ça sonne mieux, même si pour les besoins de l’histoire le fait de le traduire est tout à fait logique.

«L’Empereur l’a chargé d’anéantir la Résistance.»

Oui, oui la «Résistance» avec une majuscule, est-ce une erreur de traduction ou non, je ne sais pas.

En tout cas le fait de l’écrire avec un «R» majuscule peut porter à confusion avec la Résistance dirigée par Leïa dans le Réveil de la Force.

Conclusion

Tarkin est donc un roman agréable à lire, bien équilibré entre ses points forts et ses points faibles. On aurait aimé avoir une histoire un peu plus intéressante mais tout ce qui est développé autour est vraiment croustillant.

James Luceno propose donc un roman de bonne facture et il donne envie de voir plus loin avec Catalyst qui sortira (en VO) le 15 novembre prochain et nous rapprochera encore plus de la première Star Wars Story, Rogue One.

Written By
More from Bruce

Snoke : le Suprême Leader se dévoile dans Entertainement Weekly !

ATTENTION ! CET ARTICLE CONTIENT DES INFORMATIONS SPOILERS SUR LES DERNIERS JEDI. DES...
Read More