Et si « Rogue One » n’était pas la première « Star Wars Story » ?

« A long time ago, in a galaxy far far away… »

Surement une des courtes phrases d’ouverture les plus connues et les plus emblématiques de tous les Space operas de ces 40 dernières années, célèbre phrase que l’on a pu redécouvrir il y a moins de 6 mois dans « Rogue One », film qui introduisait alors l’ère des « spin-0ff  » Star Wars et insufflait un souffle nouveau dans la galaxie.

Les « spin-off » ou « Star Wars Story », littéralement « dérivés de » ont pour but de nous faire découvrir l’univers « canon » sous un autre angle que celui développé par les épisodes à I à VII. Mais pour autant est ce que « Rogue One » est le premier genre ?

C’est une bonne question et seuls les « plus anciens » ou les « plus curieux » pourraient éventuellement répondre ou en avoir une petite idée…

Pour cela il faut d’abord se replonger en 1984, soit un an apres la sortie de l’épisode VI « Return of the Jedi », mais aussi retourner sur la lune forestière d’Endor. Pour y faire quoi ? Mais pour retourner à la  rencontre des … Ewoks bien sûr !

Ils sont de retour ! 😀

En effet, l’année 1984 signe le retour des petits autochtones pour le film « Caravan of courage: An Ewok adventure » et mettant en scène une famille dont le vaisseau s’est écrasé sur la Lune d’Endor.

Leurs péripéties  vont conduire les enfants à partager une aventure avec les petits « nounours galactiques » pour libérer leurs parents capturés par un des géants Gorax demeurant dans les montagnes.

Il est bon de noter que les Gorax sont référencés comme habitants des montagnes d’Endor dans l’Atlas Galactique officiel Hachette/Disney, ce qui les place donc comme étant « canon ».

Un géant Gorax poursuivant les guerriers Ewoks.

On retrouve dans ce film des personnages connus tels que Wicket, toujours interprété par Warwick Davis mais aussi de nouveaux venus, comme la petite Cindel Towani animée à l’écran par Aubree Miller (j’y reviendrais plus tard).

L’univers Star Wars est bien représenté par l’ensemble des éléments déjà familiers, tels que les vaisseaux ou de petites batailles et la présence de blasters nous replonge dans un monde qui nous parle.

Le synopsis est certes basique et le budget limité, situe le film prends entre les épisodes V et VI de la saga originale. La direction fut confiée à John Korty mais Georges Lucas est bien sûr présent, d’abord en tant que producteur mais également crédité à l’origine du scénario, le tout sous l’égide de Lucasfilm company.

Fin 1985, retour sur la lune sanctuaire pour une seconde « Story » avec le film « Ewoks : The battle for Endor ». L’œuvre est également traitée par Georges Lucas avec Lucasfilm ltd à la production et au scénario, les effets FX sont quand à eux réalisés par les non moins célèbres studios ILM.

Cette fois c’est la guerre !  Quand le village de Wicket (toujours joué par Warwick Davis) est attaqué, de nombreux Ewoks sont capturés ou tués par d’autres créatures belliqueuses (mais non originaires de Endor) menées par Terak. Cindel et ses amis vont devoir se surpasser pour affronter ces nouveaux ennemis redoutables (mais heureusement aussi bon tireurs que les Stormtroopers !).

Beaucoup d’éléments présents dans ce second opus, qui se situe chronologiquement autour de l’épisode V, nous renvoient vers des détails connus, comme les échanges de tirs de blasters, le « deltaplane » des Ewoks, la présence d’un vaisseaux spatial mais aussi un mystérieux « cristal ».. (tiens donc, ne serait-ce donc pas un cristal de Kyber ?)

Certaines rumeurs ont même prétendues que sous le casque de la Capitaine Phasma rencontrée dans « The Forcen awenkens » se trouverait la petite Cindel Towani..

De nombreux recoupements avec la saga originale sont présents pendant les deux films alors pourquoi ne pas les (re)découvrir pour patienter jusqu’à la sortie de « The last Jedi » ?

Warwick Davis (Wicket) avec ses comparses.

 

 

 

 

Tags from the story
,
More from Marco (The Stormtrooper Panda)

« La Guerre des étoiles : A new Hope »

L’actualité plutôt calme de ces derniers jours nous amène à une petite...
Read More